GTL-TAXI
Groupement national des entreprises de voitures de Taxis et de Location avec chauffeur

30-3-2017 - A partir du 1er mars les véhicules non autorisés risquent une amende à Anvers

Pour pouvoir accéder aux LEZ (zones de basses émissions), votre véhicule doit répondre à certaines conditions.

Depuis le 1er mars les véhicules les plus polluants qui pénètrent dans la zone à basse émission à Anvers sont passibles d’une amende de 125 euros.

Après une période d’avertissement d’un mois, les personnes qui pénètrent dans la zone à basse émission d’Anvers au volant d’un véhicule trop polluant ou ne disposant pas d’une autorisation, risquent une amende de 125 euros.

Anvers a introduit le 1er février 2017 une zone de basses émissions dans le centre-ville et une partie de la rive gauche. Les véhicules produisant beaucoup de particules fines n'auront plus accès à cette zone. La plupart des véhicules immatriculés en Belgique et aux Pays-Bas y auront automatiquement accès, mais certains véhicules n'y auront accès qu'après enregistrement.

Des caméras de vidéosurveillance sont postées aux limites de la zone. Elles scannent les plaques d’immatriculation et les comparent à une liste de véhicules autorisés. Les véhicules qui ne figurent pas sur la liste sont désormais verbalisés.

C’est la norme Euro qui détermine si un véhicule est autorisé ou non dans la zone. Cette norme – un chiffre de 1 à 6 – figure en principe sur la carte grise du véhicule. Plus le chiffre est élevé, moins le véhicule pollue.

Pour ceux qui ignorent encore si leur véhicule est autorisé à circuler dans le centre d’Anvers, ils peuvent consulter le site suivant : https://www.slimnaarantwerpen.be/fr/lez/conditions

 

 

 

Top