GTL-TAXI
Groupement national des entreprises de voitures de Taxis et de Location avec chauffeur

14-12-2017 - Décret wallon portant sur des mesures pour lutter contre la pollution atmosphérique

Interdiction progressive des véhicules diesel et création de zones basses émissions en Wallonie

Le 7 décembre, le Gouvernement wallon a approuvé un projet de décret qui prévoit la création de zones de basses émissions et la restriction progressive du diesel en Wallonie.

 

Des zones basses émissions

Les communes wallonnes pourront proposer l'instauration, de manière permanente ou ponctuelle, de zones de basses émissions sur leur territoire. Les véhicules diesel les plus polluants y seront progressivement interdits à la circulation.

En cas de pic de pollution, la Wallonie pourra décréter l'ensemble du territoire wallon comme une seule et unique zone de basses émissions. Là aussi, ce sont les véhicules diesel les plus polluants qui seront progressivement interdits à la circulation.

Découvrez les véhicules concernés, les exceptions et la progressivité des interdictions sous ce lien.

 

Vers une restriction du diesel en Wallonie

Cette mesure est prise pour combattre les effets de la pollution sur la santé. Dès le 1er janvier 2023, les véhicules diesel seront progressivement interdits de circulation en Wallonie, en débutant par les plus polluants. Des dispositions particulières seront prises pour les véhicules historiques et de collection.

Concrètement : les véhicules diesel les plus anciens, non conformes à la norme européenne, ne seront plus autorisés sur le réseau routier wallon à partir du 1er janvier 2023. Un an plus tard, les voitures Euro II seront interdites, en 2025 la norme Euro III et en 2026 la norme Euro IV sera interdite. Les voitures à la norme V seront autorisés jusqu’en 2028 et les voitures à la norme Euro VI jusqu’en 2030.

Après cela, seules les voitures diesel répondant à une norme euro plus élevée pourront être utilisées.

 

Interdiction de de laisser tourner son moteur à l’arrêt

Dès l'entrée en vigueur du décret, il sera interdit de maintenir le moteur de son véhicule en fonctionnement lorsque ce dernier est à l'arrêt.

 

Top